Fouilles de Pompéi

Fouilles de Pompéi: conseils et informations utiles

[Voti: 1    Media Voto: 5/5]

Fouilles de Pompéi est une ville de l’Empire romain, située en Campanie. Elle est détruite en même temps qu’Herculanum, Oplontis et Stabies, lors de l’éruption du Vésuve en l’an 79 apr. J.-C.

Fouilles de Pompéi: conseils et informations utiles

Le matin du 24 août 79 après J.C., le Vésuve se réveilla en mettant fin brutalement à la vie et aux activités de milliers de personnes!

Au bout de deux jours d’une éruption dévastatrice, la ville de Pompéi et ses alentours furent totalement ensevelis. Chaque visiteur va jouir du spectacle extraordinaire qu’offrent les vestiges de cette ville avec la puissante force évocatrice qui s’en dégage.

Fouilles de Pompéi

Cliquez sur J’aime sur la page Facebook

 Le B & B Fauno se trouve à seulement 1 km du site archéologique de Pompéi ,accessible en voiture / train (5 minutes) ou un court de 15 minutes à pied.

Vous pouvez réserver votre hébergement en ligne avec confirmation immédiate en cliquant ici et en choisissant votre chambre.

Vérifier la disponibilité  Réservez votre chambre

 Pour plus d’informations ou une offre personnalisée, vous pouvez également nous contacter par E-Mail o WhatsApp: :(+39) 327 3543655 

Fouilles de Pompéi

Fouilles de Pompéi: conseils et informations utiles

Conseils et informations utiles pour les ruines de Pompéi.

Il y a 2000 ans ces rues étaient pleines de gens, de vendeurs. Les maisons étaient habitées par de riches propriétaires, artisans, commerçants. En un instant, tout a disparu!

Durant 17 siècles, la ville fut littéralement effacée de la surface de la terre. Personne ne savait plus en indiquer le lieu. Et enfin,petit à petit, elle ressurgit jusqu’à devenir aujourd’hui une des merveilles de l’archéologie. Nous parlons de Pompéi.

La journée du 24 aout 79 après J.C, commença par une éruption imprévue du Vésuve. Personne ne comprit ce qu’il se passait. Un évènement semblable ne s’était jamais vu, une immense colonne de fumée se levait sur des kilomètres jusqu’à arriver sur la ville en la recouvrant complètement, en obscurcissant le ciel de cette étrange pluie de petits cailloux légers et poreux, encore chauds.

La stupeur laissa rapidement place à la peur puis à la panique. Ce qui arriva à Pompéi durant ses 24 heures où la ville fût investie à plusieurs reprises par la furie du volcan, a été reconstruit avec patience, après un long travail de fouilles et de recherches.

Aujourd’hui les ruines de Pompéi sont certainement une des principales attractions touristiques d’Italie. La visite de ce lieu archéologique est supérieure à la passion de l’art et de l’histoire, capable d’attirer les amants du mystère, des rites et des cultes de populations lointaines de plusieurs siècles, mais aussi, si proche de nous «physiquement».

Conseils sur Pompéi

Pour la visite de Pompéi, prévoyez une bonne journée, de bonnes chaussures, mais aussi un guide, sans lequel vous pourriez passer à côté de beaucoup de détails. Il est possible de louer un audioguide à l’entrée du site. Un petit appareil permet d’écouter des commentaires sur les monuments et les maisons les plus importants. Un plan permet de trouver les endroits pour lesquels il y a des commentaires et une balise. C’est un moyen aisé de découvrir le site.

Une fresque découverte en 1879 dans la Maison du Centenaire à Pompéi, conservée au Musée National de Naples, représente Bacchus tenant une énorme grappe de raisin noir, au pied d’une montagne isolée, qui serait le Vésuve. Avant ce malheureux jour de 79, ce volcan ne semblait pas être un danger pour les pompéiens.
Il était entouré de vignes et son sommet était couvert de bois riches en gibier. Le mot “Vesuvinum” était souvent placé sur les amphores à vin pompéiennes et des têtes de sanglier décoraient plusieurs cuisines.
Fondé par les Osques, Pompéi se dressait sur un contrefort formé par une coulée de lave préhistorique et sillonné par le Sarno, le fleuve qui permettait aux gens qui habitaient sa vallée de réjoindre aisément la mer.
Les premiers témoins fiables de la fondation de Pompéi, représentés par des murs d’enceinte en blocs de lave et des groupes de maisons, datent de l’époque comprise entre les VIIe et VIe siècles av. J.-C., mais des objets en céramique et des armes en pierre témoignent que ces lieux étaient peuplés dès l’âge du bronze et du fer (VIIIe s. av. J.-C.).  Le territoire de Pompéi subit d’abord la dominance des Grecs, qui régnaient sur le golfe de Naples, puis des Etrusques, seigneurs de l’arrière-pays, puis encore des Grecs (474-425), après la défaite des Etrusques à Cumes. A la fin du Ve s. av. J.-C., Pompéi fut conquise par les Samnites, venus des montagnes de l’Irpinia et du Samnium. Pompéi en subira l’influence pendant plus de trois siècles, jusqu’au début de la conquête de la Campanie par les Romains (fin  IIIe s. av. J.-C.).
La ville fut prise, mais elle garda ses institutions et sa langue. En 89 av. J.-C., Lucius Silla l’assiégea et l’occupa. Neuf ans plus tard, en 80 av. J.-C., Pompéi devint une colonie de Rome et en assimila la langue, les coutumes, l’architecture. En 62 ap. J.-C., elle fut en partie détruite par un tremblement de terre.
Les travaux de reconstruction commencèrent bientôt.  Pompéi était une ville en plein essor, qui comptait 20000 habitants environ, lorsque, le 24 août 79, le Vésuve se réveilla et la détruisit, tout comme Herculanum et Stabies. Dans une célèbre lettre à Tacite, Pline le Jeune nous a laissé le récit de l’éruption du Vésuve et de la mort tragique de son oncle, dont il était l’hôte, Pline le Vieux, naturaliste et commandant de la flotte de Misène.
Une couche de 6-7 mètres de cendres et de lapilli ensevelit la ville. La plupart de ses habitants périrent alors qu’ils s’enfuyaient, sur la route pour Stabies et Nocera, ou bien ils étouffèrent dans les souterrains de leurs maisons. Giuseppe Fiorelli, directeur des fouilles en 1840, fit plusieurs calques  en versant du plâtre liquide  dans les formes des cadavres gravées dans la couche de cendre qui les avait ensevelis. Ils témoignent à jamais de cette tragédie. Pompéi fut oubliée jusqu’au XVIe s.
Entre 1594 et 1600, lors de la construction d’un canal pour porter les eaux du Sarno à Torre Annunziata, on perça la colline de la “Civita” et on découvrit des ruines et des inscriptions.
Pourtant les premières fouilles ne commencèrent qu’en 1748, pendant le règne de Charles de Bourbon.
Au XIXe s., on mena des fouilles importantes.


Entre 1806 et 1832, elles mirent au jour la plupart des édifices publics du Forum et certaines des maisons les plus remarquables, comme celle de Pansa, celle du poète tragique et celle du Faune.
En 1860, la direction des fouilles fut confiée à Giuseppe Fiorelli, qui fit faire des recherches systematiques. Il se chargea également de la restauration et de la protection des pièces retrouvées.
En 1924, après la première guerre mondiale, les fouilles furent confiées à Amedeo Maiuri, qui s’y consacra jusqu’à sa mort avec passion pendant presque quarante ans.
Les trois cinquièmes de la ville, qui s’étend sur 66 hectares avec un périmètre de murs de 3220 m. ont été mis au jour. Ils récelaient non seulement des édifices, mais aussi des décorations originales et des objets. A partir de son réseau routier, les archéologues ont divisé Pompéi en 9 régions, les régions en insulae et ils ont donné un numéro progressif aux entrées de tous ses immeubles.

L’accès aux fouilles

Porta Marina Superiore

Ticket téléphone  +39 081 8575348/9

Piazza Anfiteatro
Ticket téléphone +39 081 8566484

Viale delle Ginestre (Piazza Esedra)
Ticket téléphone +39 081 8575348/9

Heures

du 1 Novembre au 31 Mars 
tous les jours de 8h30 à 17h00 (dernière admission à 15h30)1 er avril au 31 Octobre 
tous les jours de 8h30 à 19h30 (dernière admission à 18h00)

Tarifs d’entrée

Les fouilles archéologiques de Pompéi
Full 11,00 €
Réduit 5,50 € (*)

Fouilles archéologiques à Herculanum
Intacte: 11,00 €
Tarif réduit: 5,50 € (*)

Avec l’accès à des sites 5 
global billet (Pompéi, Herculanum et Oplontis, Stabia, Antiquarium de Boscoreale – validité 3 jours)
Intacte: 20,00 €
Tarif réduit: € 10.00 (*)

global billet (Oplontis, Stabia et Antiquarium de Boscoreale)
Intacte: 5,50 €
Tarif réduit: € 2,75 (*)

Gratuit: pour les citoyens de l’UE de moins de 18 ans ou de plus de 65 ans

(*) Tarif réduit: pour les citoyens de l’UE âgés de 18 et 25 ans d’âge et pour les enseignants des écoles de l’Union européenne.

Les billets gratuits et la réduction de mai peut être délivrée que sur présentation d’une pièce d’identité valable.

Soprintendenza Archeologica Di Pompei

Tél. +39 081 8575111 – Fax +39 081 8613183

Les principaux édifices à voir :

  • La villa des Mystères : maisons contenant les fresques romaines considérées comme les plus belles, à l’extrême nord-ouest, à l’extérieur du site principal (inclus dans la visite normale), on y accède par la principale nécropole.
  • Le Forum
  • Les amphithéatres, au sud
  • Le Lupanar

Une partie des maisons avec des peintures ou des mosaïques sont accessibles aux visiteurs, mais d’autres sont fermées. Il est cependant possible de réserver des plages horaires dans certaines de ces maisons, grâce à un site Internet. Avec ce système, il est possible de passer une demie-heure dans une bâtisse, en petit groupe : seule une vingtaine de personnes sont admises en même temps.

Facebook Comments

You may also like